Critique 1 :

par Jo Eva Cayeux

 

Un récit futuriste, une intrigue à suspens, une enquête scientifique portant sur un traitement aux effets secondaires surprenants.
Les origines du nouveau visage de la terre perdues dans le temps...
L’auteur nous emmène dans un voyage où les personnages sont la clé d’une étrange énigme. Les aventures pour lever le voile du mensonge sont menées dans un monde devenu hostile, la faune et la flore sont en cette époque des prédateurs pour le genre humain.
J’ai aimé le rythme haletant, les surprises et les rebondissements liés à la résolution de ces mystères et les personnages..., des caractères, personnalités. Je ne peux vous en dire plus sans craindre de dévoiler la solution. Je vous enjoins donc de découvrir ce livre et de voir, de lire le pouvoir de la vie à l’œuvre. La prose de Sébastien Tissandier de couleurs, de descriptions emplies de détails qui rendent ce roman crédible..., à faire peur.
Je n’ai pas lâché le récit avant la fin , impossible de ne pas savoir , impossible de rester sur sa faim.

Critique 2 :

par Gaëlle Petitjean (lectrice rencontrée lors des Intergalactiques de Lyon)

 

Je conseille trés vivement le Mnémenol! Un livre fantastique qui présente tout les atouts pour nous transporter dans un futur (que l on éspère que fictif) qui laisse à réflechir. Une trés belle découverte et un réel plaisir d avoir pu rencontrer son auteur et obtenir sa dédicace.

Critique 3 :

par Marie Nel

 

Je viens de finir ce roman, quelle lecture, ma première réaction à chaud ? Je ne suis pas encore revenue et toujours avec Evan et Alice ! J'ai déjà lu des romans et nouvelles de cet auteur, et je suis toujours aussi enthousiaste ! Je me suis attachée à Jules dans « Le Testament de Galilée », au Père Martin dans « Le Rédempteur », eh bien là, je n'ai pas pu faire autrement que de m'attacher à Evan, mais aussi Alice, Gaëtan, Marc et Chloé. Tous les personnages de ses romans sont très présents, très forts de caractère, et donc impossible à oublier !

L'histoire, quant à elle, est passionnante. Elle se passe sur une semaine du 11 au 18 mars 2197. Très peu de temps, donc très intense !! Les humains ont détruit la Terre, la nature s'est rebellée et les hommes ont dû se protéger en vivant dans des bulles qui les protègent du monde extérieur pouvant les empoisonner. Ces bulles contiennent pas moins de 13 villes ! Toute une architecture incroyable. Chaque habitant reçoit régulièrement des injections de Mnémenol leur permettant de se protéger du monde extérieur, une sorte de vaccin.

Evan est un mécanicien, devant réparer lors d'incident pouvant affecter la bulle. Alice, elle, est botaniste. On ne fait pas sa rencontre tout de suite. Un des personnages travaillant avec Evan va disparaître physiquement, et en même temps de la mémoire de tous ceux qui l'ont connue. Mais pourquoi ? Voilà, c'est là où commence le grand mystère et surtout l'énorme secret dans lequel vivent toutes ces personnes depuis bien longtemps !! Et lorsqu'ils le sauront, ils comprendront l'étendue des dégâts, aussi bien pour les humains, que pour la nature..

Je ne veux pas spoiler, quoique j'aimerai vous en parler plus, tellement il y a des informations, des événements. Le suspense vous prend dès la première page et vous laisse pantois à la fin ! L'auteur a d'ailleurs su très bien le rythmer, car il égraine le temps qui passe en faisant des sous parties nous indiquant l'heure. On vit du côté des gentils tout en voyant ce qu'il se prépare du côté des méchants. Cela donne du rythme à la lecture et une extrême tension et attention !

Mais surtout ce roman est un hymne à la Nature, à sa destruction par les Humains, à la revanche qu'elle prend sur eux. Des thèmes très actuels. Bien sûr, nous sommes dans le futur, bien sûr, c'est un roman fantastique, mais la réalité pourrait le rattraper ! J'aime ce côté de l'auteur dans son écriture, il nous envoie des messages, il nous fait prendre conscience de ce qu'il se passe. Il nous fait une certaine morale. Je l'avais retrouvé déjà dans ses autres écrits, mais il prend toute son ampleur ici. Il n'est certainement pas professeur des Sciences de la Vie et de la Terre pour rien ! Je vous avoue que j'aimerai assez être l'une de ses élèves !!!

Je ne peux que vous recommander de lire ce roman. Car en plus de ce que je vous ai parlé, il y a aussi une belle histoire d'amitié entre cinq personnes, prêtes à tout pour se protéger les uns les autres. Dans le monde individualiste dans lequel on vit en ce moment, ils sont vraiment un exemple de solidarité. Vous verrez, on reste marqué par une telle histoire, enfin c'est mon cas. C'est pour moi un nouveau coup de cœur.

Je remercie chaleureusement Le Peuple de Mü et Sébastien Tissandier de m'avoir permis de lire « Le Mnémenol » avant sa sortie officielle.

© 2023 by GREG SAINT. Proudly created with Wix.com

  • s-facebook
  • Twitter Metallic
  • s-linkedin