Critiques du

Testament de Galilée

2. Le parchemin

 

Retrouvez ici toutes les chroniques et critiques concernant le tome 2 du Testament de Galilée, paru aux éditions l'ivre-book.

Commentaires sur Amazon :
Tome 2 - Le parchemin

 

 

"J'avais déjà adoré le tome 1, L'Oeil, mais j'ai littéralement dévoré le tome 2, Le Parchemin ! Impossible de poser la liseuse tant que ce livre n'a pas été terminé. J'ai retrouvé avec grand plaisir ces personnages si attachants du premier volume, j'avais tellement hâte de savoir ce qui allait leur arriver, et découvert également d'autres, tout aussi attachants.
Un rythme endiablé, des descriptions d'actions à vous couper le souffle, et une technique littéraire de description de ces scènes très particulière, que j'ai vraiment beaucoup appréciée et qui donne à ces parties du livre une dimension tout à fait unique ! (je n'en dis pas plus, à vous de la découvrir). Le résultat est qu'on se croirait réellement plongé au coeur de l'action, avec un réalisme étonnant.
De l'amour, de l'amitié, des rebondissements, des trahisons, un cocktail détonnant !
Les personnages évoluent, voyagent, se retrouvent, et lorsqu'on lit les dernière lignes de ce roman, on n'a qu'une question : Mais quand donc va sortir le tome 3 ? Dans pas trop longtemps j'espère, car l'attente va être difficile !
Je vous conseille vivement la lecture de ce roman, ceux qui ont lu et aimé le premier tome ne seront pas déçus, c'est certain ! Et pour ceux qui ne se seraient pas encore procuré L'Oeil, je vous le recommande ! Vous passerez un moment de lecture formidable, qui vous embarquera entièrement !
A lire de toute urgence donc !"

Krap

 

"Après le premier Tome génial celui-ci ne nous déçoit pas le moins du monde! Actions sur actions nous tournons les pages bien trop vite à mon goût!! Vivement la suite!!"

EG

 

"Dévoré en quelques heures tant le rythme effréné du roman nous tient en haleine !
La description des scènes d'action sous la vision des différents personnages avec un léger temps de décalage est excellente ! On s'y croirait : comme dans un film !!
Les scènes d'actions qui se déroule dans Marseille sont époustouflante. J'ai adoré les nouveaux personnages et apprécié de retrouver tous les ingrédients que j'avais aimé dans le tome 1 : complot, trahison, amitiés...
Jules est tout simplement extraordinaire ! À ne pas mettre en colère !
Si vous n'avez pas lu le tome 1 : précipitez-vous dessus afin de plonger dans celui-ci ! À quand la sortie du tome 3 ????"

P'ti filou

Critique 1
Tome 2 - Le parchemin
par Laure Izabel

 

Vous pourrez retrouver cette critique directement sur son site en cliquant ici.

 

« Une fois ouvert, vous ne pouvez plus fermer le bouquin… »

 

"Après avoir lu le T1 L’œil, j’ai laissé mûrir quelques jours mes impressions. Enfin pas trop longtemps quand même… je voulais connaître la suite tant le premier opus m’avait embarquée et emballée. Alors j’ai attaqué le second  » Le Parchemin » il y a trois/quatre jours. Résultat, je suis frustrée : je l’ai déjà terminé !

D’abord, j’ai été ravie de retrouver si vite les deux acolytes Jules et Kurtis. D’une, parce que Kurtis m’avait laissé en plan avec un rebondissement pas piqué de vers… et bah je n’ai pas été déçue : il est incroyable celui-là et ce qu’il est capable de faire avec ses yeux de chat… pfff, ouaaah ! (Je crois que je suis un brin amoureuse ?) On peut s’amouracher d’un personnage ?

La petite troupe de Super-héros antihéros est au complet et tous se soutiennent les coudes. Le grand mot chez ceux-là : Amitié. La vraie, la pure et dure, celle pour laquelle vous mettriez votre vie en danger. D’ailleurs c’est ce qu’ils font, face au vilain méchant pas beau d’Hector. Parce que celui-là il n’y va pas de main morte… tout ça par amour pour sa… Reine, la Anna, comme il l’appelle. Deux claques ouais !   Et une balle entre les deux yeux. Quoi qu’avec ses nouvelles capacités, elle, la Anna, serait capable d’arrêter les projectiles par la pensée. Il ne va pas falloir qu’elle mette la main sur Jules alors, sinon… !
Heureusement, il y a Les Goths pour aider la troupe. Ces Seals n’ont rien à envier aux gadgets de Q. La vache ! Ils ont un de ces attirails ! Je n’aimerais pas me retrouver dans la ligne de mire d’Anderson, le leader de l’unité, franchement. D’autant qu’avec leur treillis Higt-Tech, ils passent inaperçus.

Bref, on l’aura compris cette seconde intrigue est tout aussi éprouvante que la première. Cela va même plus vite en action, trop vite. Une fois ouvert, vous ne pouvez plus fermer le bouquin… et là, à la dernière page… paf ! La frustration. Non ! C’est pas vrai, pas comme ça, pas maintenant… Je déteste quand un auteur fait ça, na !
Et en plus… le troisième épisode n’est pas encore sorti… AAAAAH !"

 

Critique 3
Tome 2 - Le Parchemin
par Danielle  Gourbeault-Pétrus

 

"Les ingrédients sont ceux de la SF, mais Sebastien Tissandier s'attache à rendre les choses crédibles et compréhensibles. "

 

 

"Terminé les trois tomes du Testament de Galilée de Sebastien Tissandier chez L'Ivre-Book. Un récit de science fiction mené comme un thriller inquiétant. Jules Galio assistant du professeur Lombard travaille sur la mutation de certains gènes. Contactés par la NASA, les deux scientifiques se rendent aux États-Unis pour enquêter sur une liste de 32 individus doués de facultés extraordinaires. Assez vite, ils se rendent compte qu'ils ne sont pas seuls à les rechercher. Si eux ont des intentions scientifiques, un groupe particulièrement organisé et informé : les Originels les font disparaître violemment les uns après les autres. Une course contre la montre s'engage donc pour les sauver et comprendre le lien entre Galilée et ces mutants. Les ingrédients sont ceux de la SF, mais Sebastien Tissandier s'attache à rendre les choses crédibles et compréhensibles. On retrouve aussi, ce qui ne me déplait pas, quelques caractères de la fantasy avec un parchemin, un sarcophage et les pouvoirs merveilleux que développent les différents protagonistes. On court de rebondissements en rebondissements, les personnages sont attachants, leur psychologie fouillée s'affine entre le premier et le troisième tome, que ce soit celle des héros et celle de leurs ennemis. Je vous encourage donc à lire ces romans. Les trois à la suite parce qu'on ne peut s'en détacher avant le dernier mot. "

Critique 2
Tome 2 - Le parchemin
par Malka

 

Vous pourrez retrouver cette critique directement sur son site en cliquant ici.

 

"J’ai dévoré le livre en deux soirées: impossible de lâcher la liseuse. Je lirai la suite avec plaisir. D’ailleurs le troisième tome vient de sortir !"

 

Ce deuxième tome du Testament de Galilée débute du point de vue de Kurtis Moneroe, maintenant ancien militaire puis qu’il a démissionné de l’armée. A présent doté d’une capacité, qui s’avérera très utile, Kurtis n’a qu’une hâte : revoir Jules et leurs amis. Ceux-ci se sont enfuis, après l’avoir laissé encore souffrant à l’hôpital.
Sébastien Tissandier profite de ce premier chapitre pour proposer un rappel complet des événements du premier volet du testament de Galilée. C’est donc avec plaisir et soulagement qu’on retrouve Kurtis, totalement guéri et prêt à se lancer dans de nouvelles aventures. Pourtant, bien des obstacles se dresseront devant lui avant qu’il ne puisse retrouver ses amis. Entre la cachette secrète de Jules qu’il doit découvrir en cumulant les indices, que son ami a semé sur le chemin, sa nécessaire discrétion et les coups bas de leurs ennemis, les Originels de nouveau actifs, la tâche n‘est pas aisée. L’auteur met notre patience à rude épreuve, avant que les retrouvailles, bien sûr très émouvantes, ne se produisent. Malgré l’attente, on poursuit la lecture avec enthousiasme.

Si les Originels ont repris du service, ils ont retrouvé leur « reine » Anna, transformée elle aussi par son contact à a lumière originelle. Sa nouvelle capacité à assimiler les pouvoirs en fait un ennemi redoutable. Accompagnée d’Hector, toujours aussi abject, et de ses hommes de main, elle part en quête de nouveaux pouvoirs avec avidité, puis à la recherche de nos amis dont elle convoite également les capacités. Les Originels, représentent donc un danger plus puissant encore que dans le premier tome. De nombreuses confrontations sont au rendez vous et l’action prédomine.

De nouveaux protagonistes apparaissent également parmi les militaires : le capitaine Anderson à la tête d’un commando (les mystérieux Ghosts) recherche et identifie les personnes dotées d’une capacité. Après sa rencontre avec Hector et Anna, en quête d’un « crieur » qu’il protège, et qui deviendra vite plutôt mouvementée, il part à la recherche de Kurtis et de ses amis également. Ce commando deviendra-t-il allié ou ennemi ? Entre mensonges, complots et trahisons, le capitaine Anderson hésite sur les décisions à prendre.

Dans ce deuxième tome on retrouve la narration dynamique et le style fluide de Sébastien Tissandier. Il met l’accent sur l’action dans des scènes vivantes et soignées. Il est dommage qu’elles soient entrecoupées de détails de localisation qui freinent le rythme de lecture. La succession par exemple de « dans l’appartement» , « en bas de l’immeuble » sur plusieurs pages, entrecoupés de paragraphes plus ou moins longs, peuvent en effet gêner la lecture. Ce type de présentation se retrouve à plusieurs reprises dans le roman.

La narration se fait à la troisième personne, la plupart du temps, en alternance entre alliés et ennemis dont on suit l’avancée parallèle. Quand la narration passe de nouveau à la première personne, avec le point de vue de Jules, le lecteur peut rester confus. En effet, dans le premier volume l’auteur reste principalement du point de vue de Jules à la première personne et laisse quelques chapitres du point de vue des autres personnages, à la troisième personne. Comme on accompagne Jules la plupart du temps, c’est moins déstabilisant. Dans ce deuxième volume, il faut se réhabituer à ce procédé, ce qui est d’autant plus difficile, que l’on reste longuement éloigné de Jules.
Pourtant, le récit organisé sous forme de chapitres courts nous porte.
Les personnages découverts dans le premier tome restent toujours aussi attachants et leur complicité et amitié toujours intactes. On apprécie également les dialogues simples, chaleureux et naturels, souvent dotés d’une pointe d’humour.

En conclusion, on retrouve l’esprit de L’Œil de Galilée dans ce deuxième tome: simplicité, justesse des personnages chaleureux avec Jules et ses amis et des personnages de plus en plus dangereux chez les ennemis .
La narration et la plume de l’auteur agréables à lire, malgré quelques gênes à la lecture m’ont entraînée dans le livre, que j’ai dévoré en deux soirées: impossible de lâcher la liseuse. Je lirai la suite avec plaisir. D’ailleurs le troisième tome vient de sortir !
Je remercie le forum « Au cœur de l’Imaginarium » et les éditions « l’Ivrebook » pour ce bon moment de lecture.

 

© 2023 by GREG SAINT. Proudly created with Wix.com

  • s-facebook
  • Twitter Metallic
  • s-linkedin