Lorsque j'ai commencé à travailler sur le projet initial du Rédempteur, Vael Cat m'a proposé d'illustrer les différents lieux visités par le père Martin.

Cette idée m'a enchanté, car Le rédempteur n'était plus seulement un roman comme tant d'autres, mais il était devenu un roman illustré, un objet-livre atypique, tout autant que mon personnage principal !

De plus, pour celles et ceux d'entre vous qui connaissez déjà le travail de Vael Cat, vous vous doutez bien que les 28 illustrations parcourant les pages du Rédempteur sont sublimes !

Comment ? Vous qui posez vos yeux sur ces quelques lignes ne connaissez pas le talent de graphiste de Vael ? Alors, découvrez quelques unes des illustrations réalisées spécifiquement pour l'univers du Rédempteur :

Découvrez le monde de KRATORIA !

Crédits : Vael Cat
Crédits : Vael Cat

Ce que j'adore avec Vael (en dehors de Vael tout court bien entendu), c'est sa capacité à entrer dans ma tête lorsque je lui décris l'image du lieu de l'intrigue !

Quelques mots-clés, une ambiance... et quelques temps plus tard je reçois une image qui correspond quasiment au paysage que j'avais en tête en le lui décrivant ! Voilà à quoi reconnaît-on une vraie artiste !

Ci-contre : Église d'Angles.

Je voulais que le lecteur soit fasciné par l'église d'Angles, ses gargouilles, ses sculptures qui ont tellement d'importance dans la trame du roman...

Crédits : Vael Cat

Pour le déroulement de l'histoire, j'avais besoin que Martin se rende dans un hôpital psychiatrique. Pas pour lui, rassurez-vous !

Grand fan de la saga de jeux-vidéos Batman, je voulais un petit clin d'œil à l'asile d'Arkham. Et voici l'illustration que j'ai reçu !

À vous de juger : fascinant, n'est-ce pas ?

Crédits : Vael Cat

Vous vous demandez comment elle fait, n'est-ce pas ? Alors laissez-moi vous montrer l'envers du décor au travers de l'exemple suivant !

Dans le dernier chapitre inédit du livre I, les personnages devaient se déplacer dans un ballon dirigeable, toujours dans un univers steampunk. Je pense qu'avec le parc d'attractions d'Aquilia, cette illustration a sans aucun doute été la plus longue à réaliser. Vael Cat m'a tout d'abord envoyé le plan du dirigeable qu'elle a dessiné. Rien que là, je l'ai trouvé magnifique !

Et que dire de l'illustration définitive ?

Tiens j'ai parlé d'un parc d'attractions ??? Rendez-vous dans le roman pour le contempler...

Crédits : Vael Cat

Outre le fait d'être mon amie et que je l'adore, le travail de Vael donne une nouvelle dimension à mon roman grâce à sa splendide couverture et à ses sublimes illustrations qui parcourent l'histoire. Et pour tout ça, je ne la remercierais jamais assez....

I love U, ma Vael !

© 2023 by GREG SAINT. Proudly created with Wix.com

  • s-facebook
  • Twitter Metallic
  • s-linkedin